Infos

Eric Tabuchi et Nelly Monnier

AVANT-PROPOS


À l’heure où nous mettons ce site en ligne (le 5 nov. 2020) www.archive-arn.fr contient plus de 12000 photographies prises depuis 2017, date à laquelle nous avons commencé l’ARN. Cette première partie, qui couvre essentiellement le nord de la France, se situe à mi-parcours de notre projet. À partir de ce point, les ajouts se feront au gré des voyages - ainsi il sera possible de consulter l’archive existante mais aussi de suivre en temps réel l’avancement des travaux. Ce contenu n’étant pas figé, nous comptons aussi sur vos remarques pour en corriger les erreurs ou en enrichir le contenu. 

Enfin, si l’Atlas des Régions Naturelles possède une dimension documentaire, s’il se situe plutôt du côté de la fonction que de la fiction, nous le considérons comme une aventure artistique, une œuvre au long cours dont nous ne cessons d’improviser le devenir.

HISTORIQUE DE L'ATLAS


Au moment d’entreprendre ce travail, cela faisait déjà un moment que nous nous demandions comment documenter l’architecture vernaculaire française et, plus largement, comment représenter un territoire dans toutes ses nuances. 


C’est en cherchant quel outil utiliser, car il fallait d’abord définir une trame, une échelle de représentation, que nous avons découvert sur internet la carte des régions naturelles. Bien qu’inutilisable car dépourvue de tout repère, celle-ci a attiré notre attention. 

En approfondissant, nous nous sommes procurés les deux tomes du Guide des Pays de France de Frédéric Ziegerman (éd. Fayard) qui contenaient des cartes détaillées. Très vite nous avons commencé le récolement puis la superposition de ces documents à nos cartes routières pour aboutir à ce qui allait devenir notre géographie de référence.

LES RÉGIONS NATURELLES


Le terme “région naturelle“ ou “pays“ désigne des territoires de petites tailles dont les limites renvoyant à leurs caractéristiques naturelles sont - par opposition aux départements administratifs issus de la Révolution - difficiles à tracer. S’il est impossible d’en définir exactement les formes, leurs frontières d’abord physiques et géologiques mais aussi historiques et culturelles persistent à dessiner, dans une sorte de tradition orale, les contours d’une géographie dont la vivacité demeure bien réelle. Ainsi, Semur-en-Auxois, Sucy-en-Brie, Bourg-en-Bresse ou Verdun-en-Lauragais ont conservé dans leur toponyme le nom de leur ancienne région. Leur nombre varie suivant que l’on regroupe ou non certaines sous-entités, pour notre part nous en avons défini 450 dont vous pouvez consulter la liste qui figure dans l’onglet “index des régions“. 

Pour résumer, le terme de région naturelle est une notion assez vague qui désigne des territoires aux limites tout aussi incertaines. Cette imprécision, qui tempère l’autorité des cartes conventionnelles, nous a paru propice à décrire le continuum territorial qui est davantage une succession de nuances parfois ponctuées de ruptures franches - s’il fallait trouver une comparaison, on pourrait dire que les régions naturelles sont tour à tour des teintes d’aquarelle dont les contours se mélangent et des aplats de gouache dessinant des aires distinctes. En autorisant cette finesse descriptive qui mélange le flou et le net, le diffus et l’accentué, la trame des régions naturelles fournissait, en plus d’une échelle, la souplesse que nous recherchions.

REMERCIEMENTS


Nous remercions chaleureusement Emilien Escalle (Escemi) et Ahmed Ghazi qui ont réalisé ce site, Benjamin Diguerher qui publie l'Atlas (Poursuite), Jill Gasparina, Raphaële Bertho, Garance Chabert (Villa du Parc), Jérôme Sother et Solange Reboul (GwinZegal), la Région Grand-Est, Marion Wintrebert (L'Envers des pentes), Giulia Turati (la Halle), Martine Chiarappa et le collège de St-Jean-du-Gard, Vincent El Mahmoud, Caroline Bauer, Marc-Antoine Durand, Clément Paradis, Nicolas Giraud, Rémy Turquin et les arbres, toute l'équipe CCCOD de Tours, le CAUE Indre-et-Loire (plus particulièrement Laure Letinois et Eric Boulay), Mathieu Renard, Anne Giffon-Selle, Amélia Lett et toute l'équipe du 19, CRAC, Laurence Lefèvre et Reynald Eugène (La Laverie), le collectif l'île de Face (Nantes), Laure Waast et Luc Boegly, Bernard Quirot et Nathalie Siegfried (Avenir Radieux), Pascal Beausse et le CNAP, Héloïse Conésa et Vincent Desjardins (BNF).

Ce projet a bénéficié de l'aide du département du Gard, de la région Grand Est (Mission photographique Grand Est), du CAUE Indre-et-Loire, du CNAP (bourse de photographie documentaire 2018). La première version de ce site a été financée par le CAUE Indre-et-Loire ainsi que le CCCOD dans le cadre de l’exposition ARN (Tours, 2020/2021).

SOUTENIR L'ARN


L'Atlas des Régions Naturelles est une initiative indépendante dont nous finançons la réalisation.


Si vous souhaitez participer à l'hébergement et au bon fonctionnement de ce site, vous pouvez faire un don en suivant ce lien.

Si vous souhaitez acquérir un tirage de l’ARN, une sélection d’images est disponible à la vente sur le site atlasrn.fr

Ces éditions de 25 ex. numérotées et signées mesurent 40 x 50 cm (dont 5 cm de blanc tournant), elles sont imprimées sur papier Canson Baryta 310g puis expédiées en rouleau. Le prix, que nous avons voulu le plus accessible, est le même pour toute image : 200 euros (frais de port inclus).

Nous pouvons réaliser des tirages de la plupart des images présentes sur le site Archive de l'ARN sur simple demande aux adresses suivantes : erictabuchi2@gmail.com

nell.monnier@ymail.com

Les écussons de l’ARN, réalisés en petites quantités, sont disponibles sur le site nellymonnier.com